Menace existentielle

Perception d’un danger sur la vie propre, saillance de la mort possible de soi

Mesure explicite

Les mesures explicites sont des mesures directes qui servent à capter les attitudes des individus envers un groupe, un objet ou les processus psychologiques qui leur sont sous-jacents. Elles font le plus souvent appel à des reports de pensées, d’attitudes ou d’intention, nécessitant un effort introspectif et conscient de la part des individus.

Mesure Implicite

Les mesures implicites sont des mesures indirectes qui servent à capter les attitudes spontanées des individus envers un groupe, un objet, ou les processus automatiques qui leur sont sous-jacents, sans jamais avoir à leur demander directement leur avis et en dehors de tout traitement conscient, d’intention, ou contrôle de leur part.

Modèle des 3 N

Le modèle des 3 N est un modèle théorique qui explique que la radicalisation s’effectue proportionnellement à une combinaisons de 3 classes de facteurs de risques. Ces facteurs sont l’activation de « Needs » (besoins fondamentaux ; de se sentir utile socialement, respecté, valorisé), l’exposition a des « Narratives » (discours idéologique ou religieux légitimant la violence) ainsi que l’insertion dans des « Networks » (réseaux sociaux contenant des éléments radicalises, cf. Kruglanski et al., 2019).

Kruglanski, A. W., Bélanger, J. J., & Gunaratna, R. (2019). The three pillars of radicalization: Needs, narratives, and networks. Oxford University Press, USA.

Synonyms: 3 N

Méta-analyse

Méthode combinant statistiquement les résultats de plusieurs études

Méthode combinant les résultats du maximum d’études traitant de la même question de recherche. Les méta-analyses permettent de synthétiser un champ de recherche et d’atteindre une plus grande précision statistique.

Méthodologie qui consiste à combiner plusieurs études similaires dans une seule étude de grande taille, dans le but de tirer une conclusion générale plus robustes que les conclusions individuelles de chaque étude. Une méta-analyse permet par exemple d’examiner si un effet psychologique (par exemple, l’effet de troisième personne) est robuste et se réplique dans une diversité de contextes, ou si un traitement particulier est efficace face à une pathologie donnée.

 

facebook