Besoin de contrôle

Besoin fondamental chez l’homme d’éprouver un sentiment de contrôle (que celui-ci soit réel ou illusoire) sur son environnement et les événements de sa vie afin de vaincre un sentiment de doute, d’impuissance ou d’insécurité.

Biais cognitif

Modes de raisonnement rapides et peu coûteux qui ont été favorisées par la sélection naturelle, dans un but de survie.

 

un mode de pensée faussement logique qui peut parfois nous induire en erreur.

Biais d'intentionnalité

Tendance à percevoir des intentions là où il n'y en a pas.

Biais de confirmation

Tendance à rechercher la confirmation de ses croyances.

 

Biais de conjonction

Tendance à juger l’apparition conjointe de deux événements plus probable que celle des événements séparés, ce qui est impossible au niveau probabiliste, lié à une tendance plus générale de surestimer les coïncidences et d'établir des liens de causalité à partir de ces coïncidences.

 

Biais de désirabilité sociale

Biais suivant lequel les gens vont répondre aux questions en se montrant sous un jour favorable, ou en évitant d’apparaître déviant ou d’exprimer une pensée profonde qui ne s’avérerait pas « politiquement correcte ».

Biais de proportionnalité

Tendance à penser que les événements importants sont causés par des causes importantes.

 

Biais linguistique

Asymétrie systématique dans le choix des mots en fonction de la catégorie sociale à laquelle appartient la ou les personnes décrites (Beukeboom, 2014).

Biais linguistique d’attentes

Utilisation biaisée du langage en fonction des attentes, renvoyant à la tendance à décrire en termes plus abstraits les comportements conformes aux attentes et en termes plus concrets les comportements allant à l’encontre des attentes.

Dans la littérature anglophone, on utilise le terme de linguistic expectancy bias et l’abréviation LEB est communément utilisée, même en français.

Biais linguistique intergroupe

Utilisation biaisée du langage en fonction de l’appartenance groupale de la ou des personnes décrites et de la désirabilité du comportement, renvoyant plus précisément à la tendance à utiliser préférentiellement des termes abstraits pour décrire les comportements positifs de l'endogroupe et négatifs de l'exogroupe et des termes concrets pour les comportements négatifs de l'endogroupe et positifs de l'exogroupe.

Dans la littérature anglophone, on utilise le terme de linguistic intergroup bias et l’abréviation LIB est communément utilisée, même en français.

 

Bienveillance

Caractéristique d’un individu qui renvoie au fait que ce dernier montre qu’il veut notre bien et notre réussite, tout en s’intéressant et en pourvoyant à nos besoins de façon désintéressée.